Boîte à Comptines

  • Comptines et poèmes de niveau PS
Monsieur l’Escargot (dort bien au chaud – avec gestes)
Deux petits bonhommes (avec gestes)
Cinq petits cochons (avec gestes)
La semaine des Hiboux (pour les jours de la semaine)
La petite chenille (avec gestes)
Le tour de ma maison (avec gestes)
J’aime le ROUGE (poème de Patrick Joquel)
L’œuf (poème de Claude Clément)
Les doigts se sont déguisés pour le Carnaval
  • Chansons de niveau PS
Savez-vous faire de bonnes crêpes ?
Trois petits moutons (qui couraient dans la neige)
Le petit chat triste
Pas content (chanson sur la colère)
Petit Escargot (porte sur son dos sa maisonnette)
Le requin (qui aurait bien aimé croquer ta jambe !)
Un moustique qui me pique (chanson avec gestes)
Vole vole vole papillon (au-dessus de mon école)
Deux petits pouces ont peur du loup
  • Niveau MS/GS
La semaine des Souris
La semaine de la Sauterelle
Cadeaux bien emballés (papier doré ou argenté ?)
Je SUIS monté sur une échelle et je SUIS tombé
Voici le mois de mai
Mon âne
Haskawawa (l’hippopotame et Hiskiwiwi l’indien)
Qui est là ? (poème automnal de Didier Dufresne)

logo-boite-a-comptinesDans la classe de Bambou, il y a une « boîte à comptines » pour les PS. Chaque comptine/chanson apprise en classe est matérialisée par une fiche A5 avec le titre et une illustration (et son aimant adhésif au verso!). Les enfants associent très rapidement la fiche à ce qu’elle signifie. La maîtresse sort une fiche connue, l’aimante au tableau, et hop, c’est parti, nous nous y mettons tous en chœur ! Ou bien un élève choisit lui-même la comptine ou la chanson à chanter et ce dès la toute petite section. Les illustrations choisies pour les fiches de la boîte sont les mêmes que celles qui sont présentes dans le cahier de comptines et langage, avec les paroles. Ainsi, l’enfant peut facilement communiquer à partir du support avec sa famille, la liaison école-maison est facilitée pour les petits.

Mais au fait, pourquoi chanter ou réciter des comptines en classe ? Les intérêts sont nombreux et peuvent toucher à tous les domaines qui structurent les apprentissages visés par les programmes. Cela développe l’attention et la mémorisation. C’est un moment de partage, une activité collective qui soude le groupe-classe, un moment de plaisir. L’enfant oralise et s’approprie le langage. Il découvre la musicalité de la langue française, commence à jouer avec les sons. Les jeux de doigts et certaines chansons à gestes sont l’occasion de développer la motricité fine. Les chansons de rondes dansées intégrent les activités d’expression à visée artistique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *