« La Moufle » de Florence Desnouveaux et Cécile Hudrisier

 

Il existe plusieurs versions de « La Moufle »…

Cette version de Florence Desnouveaux, magnifiquement illustrée par Cécile Hudrisier, vaut le détour.

Elle est éditée en deux formats dont un format cartonné 31 x 31 cm qui capte l’attention au coin regroupement !
marottes-la-moufle

Avant la découverte de l’album, j’ai raconté l’histoire avec une grande moufle de laine cousue dans un vieux pull rouge (avec un scratch d’un côté pour pouvoir la faire craquer à la fin !) et des marottes.

Voici le fichier pour créer vos marottes en recto-verso (avec ajustement de la taille des illustrations pour respecter la taille croissante des animaux qui arrivent dans l’histoire) ainsi qu’un référentiel des personnages :

télécharger :

petit-logo-bambou Personnages de « La Moufle » pour fabriquer des marottes (pdf)

petit-logo-bambou Référentiel des Personnages (illustrations/écrit) (pdf)

On a fait une séance de langage sur la couverture de l’album, une séance « lecture offerte » de l’histoire, puis plusieurs séances pour mettre en scène les marottes en lien avec l’album, une séance sur « Quelle aubaine ! Une maison de laine ! »… L’élève doit progressivement mémoriser les structures répétitives, l’ordre d’apparition des personnages (conte en randonnée) ainsi que les dialogues jusqu’à pouvoir restituer seul l’histoire avec des phrases proches de celles de l’album.

Pistes d’exploitation :

exploitation possible en arts visuels (une proposition par niveau de classe)

– agir et s’exprimer avec son corps : chanson « Une Moufle Dans La Neige » (ronde) (idée trouvée sur le blog de l’école de Surin – paroles écrites par Barbara Goncalves)

Cinq élèves représentant les animaux entrant dans la moufle

Au début de la chanson, les élèves avec les couronnes-animaux patientent en dehors de la ronde.

Chanson - Une moufle dans la neige - Salle de motricité

A la fin de la chanson, la moufle craque !

jeu d’association de cartes auto-correctif pour les MS/GS (attention, avant de s’attaquer au découpage des cartes, il faut plier sur la ligne centrale pour que le verso des cartes corresponde au dessin du personnage)

Jeu de cartes "La Moufle" - Exemple du renard

jeu-cartes-la-moufle-souris

– créer une boîte à raconter la moufle pour créer du lien école / famille (texte de présentation possible)

Boîte à raconter - La Moufle

– En PS – le loto de « La Moufle » pour associer les personnages à leurs photos (trouvé sur Materalbum et réalisé par un certain David de Montbéliard)

Loto de La Moufle

– En PS – reconnaître et colorier uniquement les personnages de l’album

– En PS – activité graphique : entourer les moufles

– En PS – discrimination visuelle des empreintes laissées par les personnages dans la neige

empreintes-animaux-la-moufle

– En MS – compléter des moufles numérotées de 1 à 4 avMots Mêlés - La Moufleec des étiquettes (personnages de l’histoire / constellations / nombre de doigts).

– En GS – mots croisés (deux niveaux) à compléter avec les personnages de « La Moufle » et deux grilles de mots mêlés (les mots à retrouver sont disposés uniquement à l’horizontale de gauche à droite).

Il est possible de plastifier ces fiches et de les faire compléter au feutre effaçable en autonomie.

Mots Croisés de La Moufle

– En GS – reconstituer la couverture de l’album (après une séance de langage dédiée, l’objectif étant de replacer les éléments de la première de couverture : auteur, éditeur, titre…)

– En MS/GS – le Dobble version « la Moufle » ! (si vous ne connaissez pas le principe, vous pouvez faire un tour sur mon Dobble de l’alphabet où je détaille les règles du jeu)

Lectures thématiques ou en réseau :

« La Moufle » de Robert Giraud et Olivier Latyk – édition Flammarion (Père Castor)

Dans cette version, la moufle va abriter une souris, une grenouille, un lapin, un renard, un loup, un ours,… et c’est une petite fourmi qui veut les rejoindre à la fin qui fait exploser la moufle. Le début et la fin sont un peu différentes de la version de Florence Desnouveaux puisque c’est un paysan qui a perdu sa moufle ; il revient sur ses pas pour la retrouver, à son plus grand étonnement, en morceaux.

Lien pour commander sur Amazon

Cette mise en réseau doit amener les élèves à identifier, par rapport à la version choisie comme référence, des similitudes (les animaux qui entrent tour à tour dans la moufle, le désir de se réchauffer à cause du froid, la moufle qui craque à la fin…) et des différences (les animaux qui entrent, la situation initiale pour que la moufle se retrouve au sol…).

– « La Moufle » de Virginie Le Roy et André Ouzoulias – Oralbum des éditions RetzOralbum - La Moufle

Support très agréable avec son grand format et ses illustrations en pleine page. On peut laisser les élèves raconter l’histoire à partir des illustrations sans utiliser le texte normalement prévu (en syntaxe adaptée).

Lien pour une commande Amazon

« Ma Maison » d’Emile Jadoul – éd. Casterman

Une version du conte adaptée pour les TPS/PS, avec très peu de texte, et une chute rigolote !

Pour en savoir plus sur cet album, cliquez ici !

Super Cagoule

Lien pour commander sur Amazon

 

« Super Cagoule » de Antonin Louchard

Pour en savoir plus sur cet album, lire l’article de présentation en suivant ce lien.

 

– « Regarde dans la neige » de Emiri Hayashi et Catherine Jousselme – édition Nathan

regarde-dans-la-neige

Album à compter au top pour les TPS/PS ! Magnifique album cartonné 27x27cm avec un lapin tout doux en texture velours, des touches d’orange fluo et des impressions argentées ! Regardez dans la neige : 1 cerf, 2 oursons, 3 oiseaux, 4 marmottes, 5 écureuils…

 




48 réflexions au sujet de « « La Moufle » de Florence Desnouveaux et Cécile Hudrisier »

  1. Christelle

    Au top vos marottes, j’adore ! Alors, est-ce que pour d’autres albums vous avez réitéré l’expérience du pic à brochette dans la plastifieuse ? ^_^ Ou finalement les bâtons d’esquimaux ? Petite question : je n’ai pas compris comment jouaient les MS/GS au jeu d’association de cartes auto-correctif ? Merci d’avance pour votre réponse !

    Répondre
    1. Maternelle de Bambou Auteur de l’article

      Merci Christelle ! J’ai depuis troqué les pics à brochette pour des bâtons d’esquimaux (que je ne passe pas dans la plastifieuse 😀 ), c’est plus pratique ! Pour le jeu d’association, les élèves répartissent les cartes qui vont ensemble par groupes de trois. (Toutes les cartes ont le recto visible. Les élèves ont un référentiel des mots avec les illustrations de l’album sous la main si besoin.) Lorsqu’ils ont terminé, ils vérifient qu’ils ont réussi en retournant chaque groupe de cartes formé. Le même personnage apparaît trois fois dans le groupe si les cartes ont été correctement appariées. Pour que ça marche, il faut que les élèves respectent le fait de manipuler les cartes toujours avec le recto visible, sans chercher à regarder le verso prématurément… J’espère que mon explication est claire.

      Répondre
      1. Christelle

        Merci pour l’explication, c’est très clair 😉
        Je reviens sur ces fameux bâtons d’esquimaux : vous les trouvez sur Internet, ou vous êtes une grosse consommatrice de glaces ?! ^_^ (en ce moment c’est de saison cela dit !) Ce n’est pas trop petit à manipuler, par rapport aux pics à brochettes ? A chaque fois que je vois des photos de marottes sur le net ce sont toujours les pics à brochettes qui sont utilisés, du coup j’ai du mal à me rendre compte…

      2. Maternelle de Bambou Auteur de l’article

        Je suis consommatrice de glaces mais je préfère prendre des bâtons neutres sans marques. 😉
        Et la taille standard, c’est environ 10cm, mais il en existe aussi d’environ 20cm qui sont très bien pour les marottes.
        On trouve ces bâtons en bois vendus en gros à prix raisonnable dans les catalogues de fournitures.
        Ou sur Internet (par exemple : https://www.amazon.fr/gp/product/B0748DF5MM/ref=as_li_qf_asin_il_tl?ie=UTF8&tag=lamatdebam-21&creative=6746&linkCode=as2&creativeASIN=B0748DF5MM&linkId=5e9e83010aaa385ed47020c09d65a39b).

  2. Nathie

    Merci pour toutes ces excellentes idées et pour le partage de tes documents qui va me faire gagner un temps fou; j’avais justement très envie d’exploiter cet album avec ma classe. Un grand bravo!

    Répondre
  3. Sophie

    Bonjour,

    Magnifique travail ! Je vais travailler avec mes élèves de PS sur l’album « Ma maison » de Emile Jadoul » et je vais m’inspirer de certaines de tes idées. Pourrais-tu me dire quelle police d’écriture tu as utilisé pour la fiche avec les empreintes? Et par la meme occasion ou tu as trouvé ces empreintes qui sont de tres bonne qualité. Merci d; avance pour ta réponse. J’ai hate de parcourir le reste de ton blog et trouver d’autres bonnes idées.

    Répondre
    1. Maternelle de Bambou Auteur de l’article

      Merci Sophie ! ^^ Pour la police utilisée, il me semble que c’est « KG Second Chances » disponible sur Dafont. Et pour les empreintes, ça fait longtemps que j’ai fait ça et je ne m’en rappelle plus… :-s

      Répondre
  4. pimouss26

    Merci beaucoup pour le partage, j’adore cette version de l’album.
    Serait-il possible d’avoir le document « dooble » en fichier modifiable? Avec ma collègue nous souhaiterions rajouter quelques éléments pour créer plus de cartes (je veux bien vous les envoyer pour partager à mon tour)
    par avance merci

    Répondre
    1. Maternelle de Bambou Auteur de l’article

      Bonjour Pimouss,
      Merci pour votre message. Malheureusement, je n’ai pas gardé de version modifiable. J’ai créé le dobble à partir d’un générateur en ligne (gorfo) qui est devenu inaccessible… Créer un dobble qui « fonctionne » quelles que soient les deux cartes tirées n’est pas évident. Dans ma version moufle du dobble, il n’y a que 13 cartes car il n’y a que 4 symboles par carte (mais 13 symboles différents en tout). Il serait possible de créer un jeu de 21 cartes en mettant 5 symboles par carte (21 symboles en tout) ou de 31 cartes avec 6 symboles (31 symboles en tout)… mais ça risque d’être chronophage sans générateur ni algorithme ! Mais si quelqu’un se lance et veut bien le partager ici, je serai ravie de le rajouter !

      Répondre
  5. Marycha

    Quel travail !! Chapeau !! et quelle présentation, c’est magnifique. J’adore le travail sur les empreintes, un petit éveil à la nature, c’est rare et tellement bien fait !!!

    Répondre
  6. VERO

    GRAZIE MILE pour ce très beau travail de préparation et merci de le mettre à notre dispo : l’esprit collectif !!très chouette.
    Véronique

    Répondre
  7. Zigoudi

    Waow super travail 🙂 Me réjouis d’exploiter l’album et les activités proposées dans le courant de janvier.

    Répondre
  8. Luc

    Je vous remercie pour ce travail complet et de qualité . Quel gain de temps pour nous! Je compte bien l’exploiter dans le courant de janvier. Merci et encore merci. Au plaisir de vous retrouver dans d’ autres exploitations.

    Répondre
    1. Maternelle de Bambou Auteur de l’article

      Merci Luc pour votre message ! Je suis toujours ravie de savoir que ce que je partage sert dans d’autres classes ^^

      Répondre
  9. Martine

    Merci pour ces belles idées, je compte travailler dès janvier sur cet album et utiliserai volontiers certains de tes documents… Martine.

    Répondre
  10. Louval

    Un énorme merci pour ce partage qui m’a permis de travailler sur la moufle avant les vacances. Travail que je reprends lundi avec les marottes !

    Répondre
  11. Solène

    Merci pour ce partage très complet!!
    Cette version par F. Desnouveaux est ma préférée, j’adore les illustrations!

    Répondre
  12. Louval

    Merci beaucoup pour ce partage. J’ai utilisé dans ma classe le loto, l’idée de la ronde et les fiches des personnages qui ont beaucoup aidées. Tout a été très apprécié par les élèves.

    Répondre
  13. Julie

    Ouhouuu ces marottes sont extra !! Quel gain de temps , j’allais m’y coller quand je suis tombée sur ton site !

    J’aime beaucoup ce que tu fais , cela correspond tout à fait à ma vision des choses , merci !!!

    Répondre
  14. Isabelle

    Merci pour ton travail précis et de si belle qualité. Je démarre ma rentrée scolaire avec ce livre et bravo!
    Je suis sûre que les enfants vont avoir du plaisir…

    Répondre
  15. JA

    Superbe travail! Merci pour ce partage!
    Je suis curieuse de savoir avec quel logiciel tu travailles pour faire tes fiches, comme par exemple la couverture de l’album sans les éléments… C’est beau, ça donne envie!

    Répondre
    1. Aurélie Auteur de l’article

      Merci, contente que ça te plaise ^^ Pour le logiciel, j’utilise Gimp (l’équivalent de Photoshop en gratuit) qui permet de bidouiller toutes les images ! (il y a aussi paint.net qui n’est pas mal, gratuit aussi, pour commencer)

      Répondre
    1. Aurélie Auteur de l’article

      Bonjour Sandrine,
      Effectivement, j’ai placé des pics à brochettes entre le recto et le verso des marottes (collés pour que ça tienne) avant le passage dans la plastifieuse parce que c’est ce qui me semblait le plus solide et sécurisé. C’est passé à peu près bien mais j’avoue que ça a patiné un peu et que c’était plutôt stressant… Je ne recommande pas vraiment cette façon de faire (je n’ai pas encore testé mais peut-être à essayer avec des bâtons plats et pas trop épais type esquimaux ?) ^^

      Répondre
  16. Agat6

    Merci beaucoup, je pensais fabriquer moi-même mes marottes, je n’aurai pas à passer du temps à scanner, découper, adapter la taille des personnages.
    Je repars en plus avec une très belle idée d’arts visuels. Bravo pour ces propositions de qualité.

    Répondre
  17. BEN

    Arrivée par hasard sur ton site, je le trouve SUPER !
    Ton travail sur la moufle est comme j’aime travailler. Je m’en inspire dès que je travaille sur cet album….
    Merci pour tes jeux autour des lettres de l’alphabet que je vais mettre en place rapidement en autonomie dans ma classe de MS/GS.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *