Des jeux coopératifs en maternelle

« Apprendre ensemble et vivre ensemble » est présenté comme un enjeu central dans nos programmes officiels en maternelle. La pédagogie coopérative est très intéressante dans la construction des apprentissages car elle créée une interdépendance positive entre les élèves. Elle favorise l’expression des émotions, le respect des autres, la confiance en soi et l’esprit d’entraide au sein du groupe-classe.

les moments de jeux coopératifs

Occasionnellement, je propose à mes élèves des puzzles géants à reconstituer à plusieurs, en coopérant.

Dans le jeu coopératif, l’objectif fixé est commun à tous les joueurs. Cela privilégie la cohésion de groupe. Les joueurs ne jouent pas les uns contre les autres. Ils gagnent, ensemble, ou bien ils perdent, ensemble. 

La réussite visée est donc toujours collective. Elle n’est pas individuelle comme dans un jeu compétitif classique qui place chaque joueur en rivalité contre les autres ; et cette variable est très importante pour des enfants de moins de six ans ! En cas de victoire à un jeu coopératif, le plaisir de gagner est décuplé parce qu’il est partagé par tous les joueurs ! Et en cas de défaite, la déception est moindre que dans un jeu classique, puisque les joueurs ne se retrouvent pas en échec face à des vainqueurs. Perdre est plus facile à accepter en groupe.

Les jeux coopératifs, en maternelle, peuvent être proposés en salle de motricité, comme les jeux avec un parachute. Vous pouvez suivre ce lien pour une sélection de jeux coopératifs physiques (publiée par l’OCCE de Paris). L’objet de mon article vise des jeux de plateaux qui se jouent en classe.

 

Voici une sélection de jeux coopératifs adaptés à des enfants de 4 à 6 ans :

sélection de jeux coopératifs
L’article étant un peu long, pour ceux qui souhaiteraient accéder à la présentation d’un jeu en particulier, les liens de ma liste mènent directement au contenu correspondant sur cette page.

Max le Chat | La Chasse aux Monstres | Fire Alarm
Le jeu du Loup | Le Monstre des CouleursRoulapik | Nom d’un renard
Concept Kids AnimauxPlaya Playa

 

Jeux coopératifs– Max le Chat

Les joueurs ont pour mission de sauver trois petits animaux des griffes de Max le chat ! A chaque tour, deux dés sont lancés : face verte, on avance d’une case l’écureuil, l’oiseau ou la souris vers l’arbre où ils seront protégés ; face noire, on avance d’une case Max. Les élèves doivent se mettre d’accord sur les déplacements les plus judicieux à effectuer lorsqu’ils font « vert ». Pour pimenter le jeu, il y a des raccourcis à prendre en chemin, et des friandises à distribuer à Max pour le faire retourner à son panier. Simple et efficace, avec un arbre central en 3D pour amener un petit effet visuel sympa au plateau de jeu.

↑ retour à la liste de jeux

 

Jeux coopératifs – La Chasse aux Monstres

Ce jeu de mémoire visuelle est bien plus intéressant qu’un simple mémory. L’objectif des joueurs est de mettre au placard tous les monstres, avant qu’ils n’envahissent la chambre. Les élèves sauront-ils retrouver les jouets que les monstres ont en horreur pour les chasser des abords du lit ? Ce jeu coopératif s’inspire de « Il y a un cauchemar dans mon placard » de Mercer Mayer.

Pour retrouver mon article plus complet sur ce jeu, c’est par ici.

↑ retour à la liste de jeux

 

Jeux coopératifs– Fire Alarm

Nous voilà embarqués dans l’univers des pompiers ! Ils partent de la caserne pour rejoindre un immeuble en feu. Ce jeu de hasard plaît beaucoup aux enfants. En bonus, il y a une planche cartonnée avec tout l’attirail du pompier pour une séance de langage. Le matériel de jeu est de très bonne qualité.

Le camion avance en fonction de la couleur obtenue au lancer de dé, de façon astucieuse grâce à une roue. Attention, si le dé indique « rouge », l’incendie se propage… (cela n’est pas indiqué dans la règle, mais j’ajoute deux flammes dès le départ. Déjà parce que je trouve ça plus logique que le feu soit visible et surtout parce que les élèves gagnent trop facilement sans cela).

↑ retour à la liste de jeux

 

Jeux coopératifs– Jeu du Loup

Voici un classique déjà bien connu en maternelle. On l’aime parce que le jeu nous donne l’occasion de chantonner « prom’nons-nous dans les bois » et parce que c’est rigolo d’habiller le loup avec des vêtements magnétiques ! Les joueurs sont ensemble contre le loup, ils doivent ramasser des jetons sur le plateau pour compléter les feuilles avant que le loup ne soit apprêté.

Pour retrouver mon article plus complet sur ce jeu, c’est par ici.

↑ retour à la liste de jeux

 

Jeux coopératifs– Le Monstre des Couleurs

Depuis mes débuts de PE en maternelle, je suis convaincue de la nécessité d’apprendre à nos jeunes élèves comment identifier et gérer leurs émotions. J’ai donc déjà eu l’occasion de faire travailler mes élèves avec l’album de « la couleur des émotions ». Ce jeu n’est pas qu’un simple produit dérivé. Comme dans le livre, les joueurs doivent ranger les jetons-émotions dans les bons flacons. Ils sont invités à raconter une anecdote ou un souvenir en lien avec chaque émotion. C’est un support de langage qui permet de prolonger le travail effectué à propos de l’album. Le matériel de jeu est superbe, il reprend exactement l’univers d’Anna Llenas.

Pour retrouver mon article plus complet sur ce jeu, c’est par ici.

↑ retour à la liste de jeux

 

Jeux coopératifs– Roulapik

Plusieurs modes de jeux sont possibles. Dans le mode coopératif, vous jouez contre le renard. Il faut vite rentrer à la maison avant qu’il ne vous croque ! L’originalité de ce jeu, c’est cette boule-hérisson annexe qui attrape les éléments permettant de faire avancer le hérisson sur le plateau. C’est très amusant pour les enfants et ce n’est pas si facile que ça de réussir à faire rouler correctement la boule. Ce n’est donc pas un jeu de hasard. Ce jeu demande de la dextérité. Le parcours de jeu est modulable grâce à un plateau en morceaux, qu’on assemble à chaque partie comme on le souhaite.

↑ retour à la liste de jeux

 

Jeux coopératifs– Nom d’un renard

Ce jeu d’enquête est conçu de façon très ingénieuse. Les joueurs vont jouer aux détectives, ils doivent chercher des indices et démasquer les suspects, afin de retrouver l’identité du renard qui a volé l’œuf d’or dans le poulailler. Et avec le scanneur d’indices, c’est encore plus plaisant !

Pour retrouver mon article plus complet sur ce jeu, c’est par ici.

↑ retour à la liste de jeux

 

Jeux coopératifs– Concept Kids Animaux

L’objectif de ce jeu est de faire deviner des noms d’animaux grâce à un plateau comportant de multiples icônes. Les joueurs placent des cadres pour mettre en évidence les critères d’identification de l’animal mystère.

Pour retrouver mon article plus complet sur ce jeu, c’est par ici.

↑ retour à la liste de jeux

 

Jeux coopératifs– Playa Playa

Ce jeu coopératif a une vocation écologique. Il permet de sensibiliser à la protection du littoral, un écosystème fragile qu’il faut apprendre à respecter. C’est un jeu de mémorisation, un jeu où il faut trier les déchets, et un jeu dynamique avec le niveau de la mer qui monte dangereusement ! Les joueurs coopèrent pour nettoyer la plage. Ils ont gagné si aucun déchet ne se retrouve immergé dans l’eau. Un jeu bien pensé à proposer en fin de période 5 avant les vacances d’été.

↑ retour à la liste de jeux

 

 

Didacto est une entreprise spécialisée pour les professionnels de l’enfance. Leur équipe est à l’affût des nouvelles sorties dans l’univers florissant des jeux de société. Dans leur catalogue, on ne trouve que des produits rigoureusement sélectionnés, avec un intérêt éducatif.

Cet article concernant les « jeux coopératifs » me tenait à cœur depuis un moment. Je l’ai écrit en partenariat avec Didacto, qui m’a permis de recevoir et découvrir trois chouettes jeux supplémentaires qui font partie de cette sélection.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.