Pour l’égalité filles/garçons

Construire des valeurs d’égalité et de respect entre les filles et les garçons est essentiel. L’Ecole se doit d’agir et de lutter contre les stéréotypes de genres et les préjugés, dès l’entrée en maternelle.

En effet, les enfants peuvent se retrouver très tôt confrontés à des modes de pensées sexistes (vers l’âge de deux ans), et cela peut rapidement s’ancrer.

Petite citation du BO 2015 sur le sujet :

« L’ensemble des adultes veille à ce que tous les enfants bénéficient en toutes circonstances d’un traitement équitable. L’école maternelle construit les conditions de l’égalité, notamment entre les filles et les garçons. »

L’égalité filles-garçons ne doit pas être considéré comme un domaine d’activités supplémentaire à mettre en œuvre, c’est une dimension à intégrer dans tous les apprentissages, au quotidien. Et à ceux qui trouveraient quelque chose à y redire, c’est une obligation légale !

Voici quelques pistes afin d’agir pour l’égalité entre les filles et les garçons :

  • Réfléchir à sa posture d’enseignant(e) au sein de la classe

– Respecter la mixité des groupes.
– Eviter les catégorisations filles/garçons ou les références à l’appartenance sexuée de l’enseignant(e) et des élèves.
– Utiliser les mêmes codages pour les filles et les garçons (par exemple, pas d’étiquettes prénoms roses et bleues selon le sexe).
– Rendre tous les espaces jeux de la classe accessible de façon égale pour chaque élève. Ne pas répartir le matériel selon le genre des élèves.
– Dans les activités physiques et artistiques en salle de motricité, avoir les mêmes objectifs pour les filles et les garçons.

  • Idées de supports à présenter aux élèves

Comment distinguer filles et garçons chez les humains ? C’est ce que les élèves de la planète Glatifus se demandent… (cliquez pour lire mon article)

Auguste aimerait tellement une poupée… Sauf que pour son père, c’est inconcevable d’offrir une poupée à un garçon ! (cliquez pour lire mon article)

Cet album dénonce les catalogues de jouets sexistes et leurs pages bleues pour les garçons, roses pour les filles. (cliquez pour lire mon article)

les dépliants anti-sexistes de maman rodarde