La méthode Apili

Apili est une méthode de lecture complète conçue par un orthophoniste passionné. Benjamin Stevens a imaginé sa méthode au fil de ses années de pratique. Ce beau projet a été peaufiné en le testant auprès des jeunes patients. Il est animé par l’envie de faire progresser tous les enfants, dont ceux qui sont confrontés à des difficultés dans leurs apprentissages.

La méthode est syllabique, elle se base sur l’humour en proposant des phrases amusantes à lire, et également sur des gestes qui signent la reconnaissance de chaque son. Elle est progressive. On commence par les voyelles, les sons [f], [s] et [ch] puis les premières syllabes avant d’enchaîner pas à pas dans la découverte des autres phonèmes.

Méthode Apili - Sons [f] et [s]

la petite grenouille Apili - Comme le boxeur, donne un coup de poing et dis "c"

Pour son approche kinesthésique, l’auteur a choisi des gestes différents des gestes de Borel-Maisonny. Les gestes Borel se réfèrent principalement au graphème (à la forme graphique des lettres) qui correspond au phonème entendu. Les gestes Apili sont quant à eux associés à une petite histoire, par exemple, le [v] se fait les bras tendus comme les ailes d’un avion. Une adorable petite grenouille accompagne les gestes (on pourra bientôt se procurer la peluche Apili avec une bouche articulée et de grosses mains rouges, ce qui sera le top pour les séances de phonologie et de préparation à la lecture en classe !)

Mieux vaut donc se concerter avec les collègues de son équipe avant de se lancer dans les gestes Apili avec ses élèves.

Les trois types d’écriture des lettres et l’illustration de la bouche prononçant les consonnes viennent compléter visuellement chaque nouvelle découverte.
Voici l’exemple du [p] :

méthode Apili - son [p] - cette lettre fait le bruit du pétard qui pète - ferme tes mains puis ouvre les d'un coup en faisant "p"

Un énième point positif : la méthode est très soignée graphiquement ! L’auteur s’est associé à Rémy Tornior pour les illustrations et à Frédérique Hérin pour la mise en page graphique. Le résultat est superbe. Le livre est imprimé en Belgique, le rendu est très qualitatif avec des pages épaisses.

les personnages récurrents de la méthode Apili - Rémi, Eva, Marc, Salomé, Victor, Emilie

le son [z] - méthode Apili - Le coiffeur rase le ventre du zèbre - Fais vibrer ta main comme le rasoir

Les illustrations sont attrayantes, comme en témoigne l’image du son [z] : le coiffeur qui rase le ventre du zèbre avec sa tondeuse.

Les enfants sont contents de retrouver des personnages récurrents, dans différentes situations amusantes. La mise en page est aérée, pour que les enfants ne soient pas submergés d’informations. Le fond de la page est légèrement bleuté pour réduire la fatigue oculaire.

Dans la première partie du livre, toutes les lettres à lire sont en gros caractères puis la taille de la police réduit au fur et à mesure de la progression de l’apprenti lecteur.


Les voyelles sont rouges et les consonnes bleues
(tout comme mon alphabet mobile et mon affichage pour les élèves, je suis contente de retrouver le même code couleurs ^^). Puis il y a un codage différent, en fonction des syllabes. Benjamin Stevens a opté pour une alternance de syllabes bleues et rouges. Lorsque les principaux phonèmes ont été abordés, le texte est noir avec les nouvelles graphies en rose.

Un autre point au top avec cette méthode, c’est l’accessibilité pour les parents.

En effet, grâce à des petits encarts codés par un pictogramme, l’adulte lecteur sait rapidement ce qu’il doit faire pour aider l’enfant à progresser. Ces précieux conseils permettent à tout adulte non initié d’assurer un accompagnement de qualité pour l’entrée dans la lecture. Certaines mauvaises habitudes répandues sont ainsi évitées (comme dire le nom des lettres alors qu’il est préférable de prononcer le bruit des lettres 😉 ). Et tout est formulé simplement, sans jargon pédagogique. D’ailleurs, pour les parents qui lisent ces lignes et qui s’inquiéteraient pour l’avancée de leur enfant dans le langage oral, Benjamin Stevens a également écrit un article complet concernant ce sujet, sur son blog Apili.

En bref, voilà donc une méthode efficace et enthousiasmante,
pour des enfants qui entrent « happy » dans la lecture !


(prix d’achat fixé par l’éditeur : 19€)
Apili est une méthode de lecture syllabique développée par Benjamin Stevens,
illustrée par Rémy Tornior
et parue en 2020 aux éditions Liberté.

2 réflexions sur « La méthode Apili »

  1. Céline

    Bonjour,
    Mon fils lit Apili depuis quelques semaines, il adore et progresse à vue d’œil!
    Il savait déjà lire des syllabes simples depuis quelques mois grâce aux Alphas, je trouve qu’Apili est un très bon complément et permet d’aller plus loin.

    Répondre
    1. Maternelle de Bambou Auteur de l’article

      Merci Céline pour votre retour d’expérience. En effet, cette méthode peut être utilisée en complément des Alphas, une fois que l’enfant a compris la « transformation » des alphas en lettres.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *