La méthode Borel-Maisonny… version 2018

Bien lire et Aimer lire

Cliquez pour une commande Amazon

La méthode phonétique et gestuelle créée par l’orthophoniste Suzanne Borel-Maisonny pour apprendre à Bien lire et Aimer lire ne date pas d’hier. Le premier manuel a en effet été édité en 1960. Mais une nouvelle édition vient tout juste de paraître (en avril 2018), l’occasion pour moi de vous écrire un petit article sur cet ouvrage.

Conçue au départ pour les enfants en difficulté ayant besoin d’une rééducation orthophonique, la méthode a été adaptée par Clotilde Silvestre de Sacy pour le public ordinaire. Cette méthode d’apprentissage de la lecture a la particularité de se baser sur des gestes précis pour signer chaque phonème. La dimension kinesthésique de l’approche aide certains profils d’élèves dans l’identification des sons.  

La méthode de Suzanne Borel-Maisonny s’inspire tout comme la méthode des Alphas de la phonomimie développée par Augustin Grosselin (vers 1865). Elle repose sur trois axes :

Pendant l’année de grande section, les élèves font des petits jeux qui développent leur conscience phonologique.

Petit à petit, ils repèrent les sons-voyelles et quelques sons-consonnes simples (consonnes qu’on peut travailler en GS : l – m – r – v – j – f – s). Les consonnes occlusives et les sons complexes seront abordés plus tard, au cycle 2.

Les élèves de GS peuvent commencer à combiner certains sons simples (méthode syllabique). L’association de phonèmes en syllabes est facilitée grâce à l’apprentissage de la gestuelle Borel-Maisonny.

Pas de révolution à constater pour la réédition 2018 de la méthode. Mais une présentation relookée très agréable et résolument plus attrayante ! (je suis toujours sensible au critère esthétique. :-s )

Les photos des gestes ont été refaites avec des enfants qui représentent mieux la mixité ethnique des élèves par rapport aux photos des éditions précédentes.

Des petits encarts intitulés « conseil pédagogique » ont été ajoutés dans la version 2018.

Autres nouveautés :
– la parution de cahiers d’exercices complémentaires (mais cela ne concerne pas le cycle 1)
– la création d’un site internet, « Bien Lire », dédié à la méthode qui présente tous les ouvrages de la collection (avec extraits consultables en ligne) et propose des contenus pdf à télécharger (guide pédagogique et quelques ressources photocopiables en accès libre). Les notes pédagogiques du guide donnent des conseils complémentaires pour mettre en oeuvre la méthode avec ses élèves.

A voir aussi : le projet d’illustration des gestes par Mysticlolly

 

(prix d’achat fixé par l’éditeur : 23€)

N'hésite pas à liker, commenter ou partager 😉

7 réflexions au sujet de « La méthode Borel-Maisonny… version 2018 »

  1. ABOUBAKARI

    c’est une méthode efficace dans l’apprentissage de la parole chez les enfants sourds. Sa maitrise est nécessaire pour un orthophoniste dans la rééducation.

    Répondre
  2. Pascal JULIE

    Bonjour
    Petite précision : si la méthode de M. Grosselin est bien l’ancêtre des Alphas par exemple, il n’a aucun rapport avec la méthode phonétique et gestuelle, bien au contraire.
    Je cite Mme Borel-Maisonny (Rééd. orthophonique, 35, 1968) : « [ma méthode] n’a rien d’une méthode phonomimique. […] Que reprocher à la méthode phonomimique ? C’est que justement cela crée des associations inutiles. L’enfant ne pensera pas à « f » sans penser « fouet » […] »

    Répondre
    1. Maternelle de Bambou Auteur de l’article

      J’ai juste évoqué la méthode phonomimique comme une « source d’inspiration » puisque les sons se trouvent aussi figurés par des gestes et qu’elle est antérieure à la méthode phonétique et gestuelle… Mais merci pour votre précision.
      Pour tout vous avouer, votre commentaire ne me perturberait pas si vous étiez un cyber-collègue. Mais en tant que responsable éditorial de la méthode, je ne trouve pas ça très délicat et bienveillant de pointer uniquement ce qui vous a dérangé.
      Cela laisse à croire que vous n’êtes pas satisfait de mon article « promotionnel », article que j’ai pourtant rédigé spontanément après avoir reçu un exemplaire de la nouvelle version (et commandé avec mes sous ^^).
      Bref, je ne souhaite pas modifier mon article, mais je peux le supprimer si vous préférez.

      Répondre
      1. Pascal JULIE

        Bonjour
        Mon commentaire n’était qu’une précision, je suis vraiment désolé, j’aurais dû le dire bien sûr mais je vous remercie beaucoup pour ce bel article !
        C’est juste que l’on lit un peu partout à droite à gauche cette filiation entre Grosselin et Borel-Maisonny qui, à mon sens et du dire de Mme Borel-Maisonny elle-même, est fausse.
        Bref, merci encore pour votre avis éclairé et précis sur cette nouvelle édition !

    2. Nicaise

      vous êtes mal informée : le fouet concerne le U dans la phonomimie de Grosselin, et les associations, comme vous dites, sont des histoires mnémotechniques, et qui oserait dire que les enfants n’aime pas les histoires!

      Répondre
  3. schmilly

    Merci Bambou pour la parution de ton article! Je ne savais pas qu’ils avaient édité une version plus récente. J’avais hésité à acquérir l’ancienne car justement je trouvais trop « vieillot ». Là je vais peut-être me laisser tenter car certains élèves ne parviennent pas à entendre, sentir les phonèmes quand je travaille avec une introduction aux alphas et ça pourrait les aider d’illustrer avec un geste concret et m’aider à leur expliquer ! 🙂

    Répondre
    1. Maternelle de Bambou Auteur de l’article

      Si tu connais déjà bien les gestes, cette nouvelle version ne te sera pas vraiment utile. Par contre, si ce n’est pas le cas, la méthode te fera un bon support 😉 Dans tous les cas, je trouve que l’approche kinesthésique est un vrai « plus » pour les élèves ! ❤

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *