« Le bébé yack » de Lu Fraser & Kate Hindley

Gertie est un personnage attachant dessiné de façon adorable, nous l’avions découvert dans le précédent titre des auteurs : « Le plus petit Yack ». Nous voilà de retour au sommet des monts enneigés, pour une nouvelle aventure extraordinaire. Gertie va devenir grande sœur !

Le sujet de cet album permet de dédramatiser l’arrivée d’un bébé dans une famille. L’annonce de cet évènement joyeux peut être une source d’inquiétude ou d’appréhension pour un enfant, et cet album donne l’occasion d’expliquer les choses avec des mots (d’amour).   

Gertie réagit avec beaucoup de joie dans un premier temps. Elle fabrique une banderole de bienvenue et tricote un bavoir. Mais bien vite, elle déchante quand elle comprend qu’elle va devoir tout partager, y compris sa maman !

« Le cœur de maman ne sera jamais assez grand pour deux yacks, c’est impossible ! »

La maman de Gertie sait trouver les mots pour rassurer sa fille sur l’amour qu’elle lui porte et qu’elle lui portera toujours. « Le bébé Yack » permet d’accompagner les enfants qui vont devenir grandes sœurs ou grands frères. L’album permet de comprendre que « l’amour ne se divise pas, l’amour se multiplie ».

On retrouve le décor enneigé du précédent album, ce qui en fait une belle histoire pour la saison hivernale. Les illustrations de Kate Hindley sont splendides.

A noter la présence de personnages exclusivement féminins (Gertie, sa maman, sa mamie Hilda). C’est un peu dommage que le papa ou le papi n’apparaissent pas.


(prix d’achat fixé par l’éditeur : 13,90€)
« Le bébé yack » est un album illustré par Kate Hindley, écrit par Lu Fraser, paru sous le titre original « The Littlest Yak : The New Arrival » en 2022. La version française a été écrite par Mathilde Colo et adaptée par Mehdi Nachi, elle est parue en 2022 aux éditions Little Urban.

Lien vers l’article sur le titre précédent : « Le Plus Petit Yack »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.