Les gestes de la méthode Borel-Maisonny dessinés par Mysticlolly

Mysticlolly s’est lancé un sacré défi : illustrer les gestes de la méthode Borel-Maisonny !

#BorelByMysticlolly va probablement cartonner, d’autant plus que le feu vert a été donné par les éditeurs référents de la méthode (merci ESF-Sciences Humaines !).

Du côté enseignant, nous pouvons doublement remercier Mysticlolly pour son travail remarquable, parce qu’elle souhaite laisser ses dessins en accès libre depuis son blog pour compléter nos affichages. Quelle chouette idée ! ❤

Les éditeurs qui vont se disputer l’exclusivité des dessins de Mysticlolly pour les intégrer à leur méthode de lecture auront tout compris. Surprotéger certains éléments inhérents à une méthode sous couvert des droits d’auteur et empêcher les partages dans la blogosphère enseignante, c’est restreindre la portée de la méthode et l’empêcher de vivre dans les classes.

Pour ceux qui ne sont pas au fait de la méthode Borel-Maisonny, elle s’inspire tout comme la méthode des Alphas de la phonomimie développée par Augustin Grosselin (vers 1865). C’est une méthode qui repose sur trois axes :

Méthode Borel-Maisonny

La démarche est intéressante car elle associe à chaque son un geste particulier simple, quelle que soit la graphie du son (par exemple, il n’y a qu’un seul geste pour le son [o] qui s’écrit pourtant au, eau, ô, aux… « fais un cercle avec tes doigts et dis [o] » ). Les gestes facilitent la mémorisation.

Mise au point pour une rééducation orthophonique des enfants dyslexiques ou dysorthographiques, la méthode phonétique et gestuelle de Suzanne Borel-Maisonny est aussi devenue une méthode d’apprentissage qui s’adresse à tous, connue sous le nom de « Bien lire et Aimer lire » (j’ai rédigé un autre article sur l’ouvrage de la méthode). Parce que comme le dit l’adage, mieux vaut prévenir que guérir.

La gestuelle peut être enseignée dès la grande section. Parmi les collègues blogueurs qui ont publié à ce sujet, vous pouvez aller jeter un œil chez Titline et sur le blog de Martine Thibault.

Pour soutenir la démarche de Mysticlolly, partagez son article ou commentez-le.
Cliquez sur l’illustration ci-dessous pour vous rendre sur la page du projet :



(prix d’achat fixé par l’éditeur : 23€)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *