« Le doudou-qui-parle » de Frédéric Kessler & Elisa Géhin

Cet album à l’histoire simple et aux illustrations colorées permet d’aborder le thème des doudous en PS.

C’est l’histoire de Léa, une petite fille qui veut retarder le moment de s’endormir. Léa demande à son doudou : « Dis-moi, doudou-qui-parle, pourquoi t’es MON doudou ? »

Le doudou sait très bien pourquoi, lui, il pose des questions fermées à Léa comme « est-ce que je sens le doudou ? ». Il va ainsi convaincre et rassurer la petite fille.   

Sur le blog de « 1, 2, 3, dans ma classe à moi« , il y a tout un super projet bien détaillé sur les doudous. J’ai beaucoup aimé l’idée de Léomie de reproduire une illustration de l’album pour chaque élève avec son doudou. (les élèves apprécient beaucoup les projets où ils sont en photo, leurs parents aussi d’ailleurs, et comme ça fait un bon support de langage au sein de la classe et avec les familles, il ne faut pas s’en priver !)

Pour les élèves qui sont absents à la « séance photo » ou qui n’ont pas de doudous, vous pouvez imprimer cette feuille avec l’illustration originale d’Elisa Géhin.

Au moment de prendre les élèves en photos, je vous conseille d’en profiter pour faire trois photos d’affilée : une de plain-pied (pour reproduire l’illustration) ainsi qu’une photo en plan plus rapproché et une photo du doudou tout seul.

Les deux autres photos vous permettent de faire un livre des doudous de la classe (c’est une autre idée que j’ai trouvé super et qui est proposée sur la page projet doudous de « 1, 2, 3, dans ma classe à moi« ).

L’album du doudou-qui-parle donne l’occasion de demander aux élèves comment reconnaître leur doudou à eux et de le décrire.

L’album de Frédéric Kessler et Elisa Géhin a été édité pour la première fois chez Thierry Magnier en 2010 et a été réédité chez Actes Sud en 2013 (en plus petit format).


(prix d’achat fixé par l’éditeur : 12,20€ / 5,40€)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *