« Grand Corbeau » de Béatrice Fontanel & Antoine Guillopé

Cet album paru aux éditions Sarbacane est un très bel album qui traite de la différence et de l’acceptation de soi.

C’est l’histoire d’un Grand Corbeau qui n’aime pas sa couleur noire et qui rêve d’un plumage comme celui des oiseaux des îles. Sa rencontre avec un poète va l’aider à ne plus se  dévaloriser, à porter un regard nouveau et positif sur sa différence.

Les illustrations jouent sur les contrastes (noir/blanc, noir/rouge,…) et sont poignantes. Le résultat graphique m’a séduite. Le texte, en harmonie avec les images, sonne comme un poème. L’album se destine plutôt aux GS (ou au cycle 2 😉 ).

Pour exploiter l’aspect « ombres chinoises » et les contrastes en arts visuels, voici plusieurs ombres du Grand Corbeau à ajouter aux productions d’élèves. (illustrations d’Antoine Guillopé)

On peut aussi utiliser ce fichier pour préparer des marottes à manipuler devant un faisceau de lumière. Pour développer le thème « ombres et lumière », voir cet article sur « Mon père, chasseur de monstres », un album qui se prête bien à la mise en œuvre d’un théâtre d’objets.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *