« Le Premier Oeuf De Pâques » de Zemanel et Amélie Dufour

Cet album est édité chez Père Castor (Flammarion) en différents formats. J’ai craqué pour la réédition en format « oeuf » qui en fait un joli livre-objet.

Il n’y a pas de connotation religieuse dans l’histoire, pas de cloches de Pâques donc, ni lapin de Pâques. Un joli conte en randonnée, avec des structures répétitives, exploitable en MS/GS au moment de Pâques.

C’est l’histoire d’une poulette qui veut présenter le tout premier œuf qu’elle a pondu à la grande fête aux œufs. La reine des poules désigne à cette occasion le plus bel oeuf de l’année. Mais tous les personnages que Poulette rencontre sur son chemin essayent de la dissuader. La poulette s’obstine…

L’album permet d’aborder la persévérance. Quand on veut, on peut ?!?

Les illustrations à l’aquarelle d’Amélie Dufour sont très douces et poétiques.

Documents pour une Exploitation en MS/GS :

– Voici un référentiel avec les personnages du conte (une page en capitales / une page en scriptes et cursives). Et voici les personnages en plus grand, à imprimer pour un affichage ou pour faire des marottes.

– L’œuf de la poulette se retrouve plein de boue, de feuilles, de sable et de pétales. Comme les illustrations sont un peu petites dans l’album pour suivre ces transformations, j’ai édité des œufs en A4. (On peut les aimanter après impression et plastification pour les manipuler au tableau par exemple.)

– Pour évaluer la mémorisation de la succession des rencontres de la poulette dans l’histoire, voici une fiche où l’élève doit découper et replacer les étiquettes des personnages dans leur ordre chronologique d’apparition.

– Dans cette activité, l’élève doit associer le dessin de chaque personnage avec une photo de l’oiseau correspondantRemarque « je chipote » : Je me suis rendue compte en cherchant une photo de l’aigle royal qu’en fait, le personnage dessiné correspond à un pygargue. J’ai conservé la mention « aigle royal » dans mon référentiel étant donné que le personnage est dénommé ainsi dans l’album. Le pygargue est communément appelé « aigle à tête blanche », ce rapace est aussi parfois appelé à tort « aigle royal », d’où ma remarque pour ne pas perpétuer l’erreur. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *