« L’école fait sa rentrée » de Adam Rex & Christian Robinson

L'école fait sa rentrée

Cliquez pour une commande Amazon

Cet album paru chez Little Urban est une idée de lecture de rentrée, comme son titre le suggère, avec un point de vue original : celui de l’école qui est un personnage central de l’histoire.
Plutôt pour les GS / cycle 2.

L’école est toute neuve. Elle discute avec le concierge qui vient la nettoyer, elle s’inquiète beaucoup pour sa première rentrée. Lorsque les enfants arrivent, elle ne leur parle pas mais les observe… A la fin de sa première journée, l’école est tellement ravie qu’elle veut « réinviter » tout le monde pour le lendemain.

l'école fait sa rentrée

Cet album est l’adaptation française de « School’s First Day of School » paru en 2016 aux USA. Ce n’est pas bien grave mais je trouve ça dommage qu’ Elementary School ait été traduit par « école élémentaire ». L’école américaine du livre original n’est pas une Preschool mais elle accueille tout de même des maternelles, les kindergarten kids de 5-6 ans. J’ai l’impression qu’il y a eu confusion entre école élémentaire et école primaire lors de la traduction. En tout cas, j’aurais préféré voir écrit « école PRIMAIRE Frederick Douglass » pour présenter ce livre aux GS.

school's first day of school

A noter deux autres petits détails qui peuvent chiffonner dans l’histoire :
– une petite fille refuse d’entrer dans l’école, certains enfants disent qu’ils n’aiment pas l’école. A chacun de voir s’il est à l’aise dans sa posture d’enseignant pour véhiculer cette réalité à partir d’une lecture.
– la maîtresse dit à une élève, à propos de son dessin qu’elle souhaite accrocher au mur : « Ne le dis à personne, mais je trouve que c’est le plus beau de tous. » (à la rentrée, je zapperai cette phrase en lisant l’histoire car je n’imaginerai jamais dire ça à un élève !)

Je ne vous cache pas les points négatifs que j’ai soulevés pour que vous puissiez avoir un avis complet sur l’album. Néanmoins, l’album a aussi ses atouts pour être lu à la rentrée : son grand format, ses illustrations, la personnification de l’école et son changement de point de vue sur les enfants, très positif à la fin de sa journée de rentrée.

En prolongement de la lecture, on peut inviter les élèves à dessiner leur école.


(prix d’achat fixé par l’éditeur : 14,50€)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *