« Flore et le Gloupsosaure » de Gilles Bizouerne & Amélie Graux

 

Flore a « deux couettes, des yeux noisette, un nez en trompette ». Et surtout, elle adore les dinosaures ! C’est le narrateur-personnage de l’album.

Lors d’une balade en forêt avec ses parents et leur chien Charbon, Flore découvre un œuf énorme et étonnant qui est recueilli à la maison. En sort bien vite un… gloupsosaure ! C’est Flore qui le baptise ainsi. Et par la même occasion, elle s’autoproclame « mamanpaposaure ».   

Flore et le Gloupsosaure

Les illustrations d’Amélie Graux sont adorables. Le trait, mignon à souhait, amène un décalage inattendu avec le texte. En effet, ce qui est comique pour les petits lecteurs, c’est que le Gloupsosaure est affamé et que Flore essaye de l’éduquer. Il mange des gâteaux au début… Sauf qu’après, c’est un chat, et ensuite, pire encore, deux mamies !

Flore et le Gloupsosaure

Gloupso, non, non et non ! T’as déjà mangé dix gâteaux au chocolat, un chat et maintenant deux mamies. Ça suffit !

Flore a bien du mal à contrôler son protégé. Elle endosse le rôle d’éducateur, un rôle loin d’être facile ! Flore se retrouve rapidement dépassée par la situation… C’est un des intérêts de l’album en maternelle. On peut raconter l’histoire pour ensuite débattre des règles à ne pas enfreindre, des limites qu’on ne peut pas franchir, de l’intérêt d’un cadre éducatif.

En tout cas, ne vous inquiétez pas pour les mamies et autres casse-croûtes du Gloupso, l’auteur a plus d’un tour dans son sac et l’histoire finit bien. Quoique ! Un rebondissement final nous laisse sur une fin (une faim ?) ouverte… Au lecteur d’imaginer la suite 😉


(prix d’achat fixé par l’éditeur : 13,10€)
« Flore et le Gloupsosaure » est un album écrit par Gilles Bizouerne
et illustré par Amélie Graux. Il est paru aux éditions Didier Jeunesse en 2022.

le gloupsosaure

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.