Le pouvoir « magique » de transformer les lignes !

Derrière ce titre mystérieux et prometteur se cache une activité graphique toute bête – réalisée au feutre sur feuille A4 ! – mais avec un effet visuel qui fait sensation auprès des élèves. ^^

Il faut avouer que c’est coûteux en énergie pour l’enseignant parce qu’il faut prendre individuellement les élèves en photo et qu’une fois imprimées, les photos sont découpées par l’adulte. Mais le résultat met en lumière le travail de l’élève et peut être exposé dans le couloir. (dans les ressources Eduscol concernant le graphisme, on nous rappelle dans les points de vigilance qu’il faut veiller à mettre en valeur les travaux et les afficher !).

lignes horizontales et lignes brisées - ms

Vous constatez d’après les photos qu’il s’agissait pour moi de réinvestir lignes horizontales et lignes brisées (avec des MS). Mais on peut évidemment décliner l’idée avec des lignes ondulées, des lignes de boucles, des créneaux, des lignes de « ponts »,…

Pour réaliser cette activité graphique, l’élève dispose d’une feuille A4 en format paysage. L’enseignant(e) a préalablement placé un trait vertical peu marqué au crayon de mine comme sur l’image de droite.

On explique évidemment le projet aux élèves en premier lieu. Pour les consignes, j’ai réalisé un exemple devant les élèves pour qu’ils puissent comprendre les attendus : « Je trace des lignes horizontales d’un bout à l’autre de ma feuille. Quand je rencontre le trait, je m’arrête ! Et je trace une ligne brisée jusqu’au bout. Si je ne rencontre pas le trait, je continue ma ligne horizontale sans m’arrêter. Je change de feutre à la fin de chaque ligne. »

Conseils pour réussir les photos :
– la prise de vue se fait devant un mur blanc ou un fond clair pour que le contour des élèves se repère mieux sur la photo.
– bien expliquer aux élèves à quoi vont servir les photos pour qu’ils puissent prendre la pose attendue. (je leur ai demandé de faire comme s’il y avait un mur et de le pousser)
– s’accroupir pour prendre les photos de plain-pied (si vous restez debout, vous avez une vue en plongée sur l’élève, et l’effet sera moins percutant une fois la photo découpée et collée)

Il ne reste qu’à gommer le trait et coller les photos minutieusement découpées. Et voilà des élèves fiers de leurs lignes brisées !

Une réflexion au sujet de « Le pouvoir « magique » de transformer les lignes ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *